Comment revendre sa moto : conseils et astuces

Comment revendre sa moto est la question que se posera tôt tard n’importe quelle motocycliste dans sa vie. Tout cyclomotoriste sera un jour amené, pour une raison ou pour une autre, à se séparer de sa moto. Comme pour toute transaction, il y a quelques petites choses à savoir pour tirer le meilleur parti de la vente. Ainsi nous allons voir quelques conseils pour revendre sa moto dans les meilleures conditions.

La première chose à faire est d’en fixer le prix, dans lequel n’entrent en compte que des facteurs objectifs : cote, état général, pneus neufs ou non, présences d’accessoires, … Une fois le prix arrêté, vous devez mettre en valeur votre moto : lavez-la de fond en comble, graissez la chaîne, passez un coup de polish. Vendre un véhicule en bon état est la garantie de trouver un acheteur facilement et rapidement : vidangez et changez le filtre à huile, changez les pièces usées, …

Pour réaliser la vente, il faut mettre les potentiels acheteurs en confiance en fournissant toutes les informations concernant votre moto. Plus les informations sont précises, plus une annonce est digne de confiance. Pensez à inclure le type de moto, le modèle et l’année, sans oublier le kilométrage et la puissance. Enfin, donnez l’état général du véhicule, son prix , si vous êtes le premier propriétaire puis vos coordonnées complètes.

Maintenant que votre moto est prête à séduire un maximum d’acheteurs potentiels, il ne vous reste plus qu’à publier votre annonce sur Tayara. Si cette méthode permet de toucher le plus grand nombre d’acheteurs potentiels pour votre moto, il convient d’être vigilant et de respecter quelques règles élémentaires afin d’éviter les arnaques.

Tout d’abord, il ne faut jamais envoyer de copie des papiers de la moto à l’acheteur potentiel, qui pourrait s’en servir à des fins frauduleuses.

Demandez un chèque de banque comme moyen de paiement pour pouvoir vérifier d’un simple appel qu’il a bien été émis par un institut bancaire et la solvabilité de votre acheteur. Par conséquent, pensez à organiser la transaction en semaine.

Ne jamais passer par un service de transfert d’argent pour le paiement (Western Union, Moneygram). Même si votre acheteur inspire confiance, il n’en reste pas moins un inconnu et à ce titre il est contrindiqué d’utiliser ces services, déconseillés dans le cadre de transaction et déclinant par ailleurs toute responsabilité en cas de non réception du paiement.

Enfin, l’acheteur potentiel vous demandera à effectuer un essai de l’engin avant de confirmer la vente, rien de plus normal, mais là encore cette étape indispensable pour conclure la transaction exige une grande vigilance. Avant même d’organiser l’essai, il convient de contacter votre assureur pour avoir confirmation que ce genre d’essai est couvert. Ensuite, veillez à choisir un lieu de rendez-vous neutre et fréquenté différent du lieu de parking habituel de votre moto et à vous présenter accompagné. Enfin, exigez de l’acheteur qu’il vous confie son permis et une autre pièce d’identité lors de l’essai afin que vous puissiez effectuer un double contrôle de son identité.

Voilà vous avez toutes les clés en main pour bien vendre votre moto, il vous reste plus qu’à vous lancer !

Publié 19 March 09:30