Guide pour acheter un bateau d’occasion

Acheter un bateau neuf coûte cher, de plus il faut compter plusieurs frais inhérents à ce genre de propriété, c’est pourquoi aujourd’hui beaucoup d’aspirants à la navigation privilégie l’occasion au moment de l’achat du bateau de leur rêve. Encore faut-il ne pas se tromper et avoir les connaissances nécessaires avant de procéder à l’achat. Voici donc quelques conseils pour acheter un bateau d’occasion.

Avant d’acheter votre bateau d’occasion ne négligez aucun détail. Un bateau est un type de propriété bien spécifique qui réclame un examen approfondi avant achat. D’une façon générale on peut dire que l’achat d’un bateau se déroule généralement en trois temps: le premier contact avec le vendeur, l’examen statique du bateau, et enfin l’essai du bateau en mer.

Concernant le premier temps de votre achat, c’est-à-dire le premier contact avec le vendeur, prenez soin de poser chacune des questions suivantes: le bateau est-il sous garantie ? A-t-il été soumis à expertise récemment ? Des pièces comme le moteur, les batteries, le gréement ont-elles été changées ? Demandez également toutes les informations de série relatives au bateau: année, numéro de série, modèle, options, milles parcourus, etc.

Pour finir, demandez à voir certains documents importants: la Carte de Circulation et le rapport d’expertise, si expertise récente il y a eu. Par contre ne prêtez pas foi à une expertise trop ancienne, l’état du bateau peut s’être beaucoup dégradé entre-temps. Dans un second lieu, si votre premier contact avec le propriétaire du bateau vous a donné satisfaction, vous pourrez attaquer la seconde phase de votre achat: l’examen du bateau lui-même.

Cette seconde étape consiste en un examen approfondi de la structure du bateau. Concernant l’extérieur vérifiez l’état de la coque et du pont. Puis vérifier l’intérieur (plancher, épontilles, appareils électriques, wc, etc.) Si vous apercevez ici ou là quelques petits défauts ne vous alarmez pas (c’est un bateau d’occasion), il s’agit peut-être de petits dégâts facilement réparables et ne représentant aucun risque. En cas de doute toutefois demandez l’avis d’un expert nautique.

Le troisième temps de l’achat est celui de l’essai en mer de votre bateau. Ainsi lorsque vous démarrerez le moteur vérifiez tous les témoins du tableau de bord, puis prêtez attention au moteur et posez-vous les questions suivantes: quel est la couleur des émissions de fumée ? Entend-on des sifflements? Puis ouvrez le capot du moteur pour une ultime vérification: fumées, odeurs, etc. Ensuite vérifiez le gréement puis le pont du bateau, la fixation des charnières et l’étanchéité des hublots, et enfin la facilité ou la dureté de la barre pour gouverner.

Beaucoup de personnes trouveront ces conseils à l’achat d’un bateau d’occasion un peu spécifiques, et certains penseront qu’il est préférable d’acheter neuf. En effet l’achat d’un bateau d’occasion réclame un minimum d’expertise préalable. Mais le bonheur de naviguer est au bout du processus. Quant à la solution de l’achat d’un bateau neuf, elle est certes idéal, mais il faut pouvoir se le permettre financièrement. Calculez qu’en plus de l’achat il vous faudra également faire l’acquisition de ce qui suit : passeport maritime, assurance, taxe spéciale, frais en tous genre, plus entretien du bateau. Et vous vous rendrez compte que posséder un bateau coûte presque aussi cher que de posséder une belle maison!

Ultime conseil pour acheter votre bateau d’occasion: concernant votre achat sachez que sur Tayara par exemple vous pouvez trouvez plusieurs annonces de vente de bateau d’occasion. L’occasion de réduire de moitié la dépense de l’achat de la coque de vos rêves. Une bonne opération quand on connaît l’importance des frais administratifs indispensables à la navigation.

 

Publié 20 April 11:00